Parodontologie: est la partie de la dentisterie qui est spécialisée dans le traitement du parodonte, c’est-à-dire les tissus de soutien de la dent : gencive, os alvéolaire, cément et ligament alvéolo-dentaire.
 
 
Les principaux signes cliniques de la parodontite :

 

• Saignements au brossage, le plus souvent le patient pense que ses gencives saignent parce qu’il a brossé trop fort, en fait c’est souvent le contraire qui se passe.
• Gencive rouge et gonflée
• Halitose fréquente (mauvaise haleine)
• Mobilité(s) dentaire(s) et/ou perte(s) dentaire(s)

 

Dans les premiers stades, il s’agit souvent d’une simple gingivite induite par la plaque bactérienne.
Ce stade est réversible.

Toutes les parodontites irréversibles débutent toujours par une phase de gingivite.

 

La parodontie est une maladie infectieuse, accompagnée de tous les signes traditionnels de l’infection.
Cette infection est localisée dans le sillon gingivo-dentaire.
Elle touche différentes structures : gencive, ligament alvéolo-dentaire, os alvéolaire, cément (structure cellulaire recouvrant la dentine radiculaire).
Le diagnostic est confirmé par le prélèvement bactérien analysé au microscope à contraste de phases, qui met en évidence :
    • La présence de bactéries pathologiques, accompagnées de parasites (Antomoebia Gingivalis, Trichomonas Tenax, Candida Albicans…)
    • La mobilité bactérienne révélant l’agressivité de la flore

 

Conséquences de la parodontite:
Sur l’état buccal:
  •     Inflammation gingivale
  •     Halitose
  •     Mobilité dentaire
  •     Présence de tartre sus et/ou sous-gingival
  •     Présence de tartre radiculaire interdisant toute attache épithéliale
  •     Déchaussement gingival
  •     Allongement de la partie visible des dents (impression de dents « longues »)
  •     Destruction osseuse
  •     Perte dentaire
  •     Faible contexte carieux

 

Sur l’état général:
  •     Forte augmentation de maladies cardiovasculaires
  •     Forte augmentation des risques de naissance prématurée

 

Les différents types de parodontites sont classés en fonction de la gravité des signes cliniques
– Parodontite débutante
– Parodontite modérée localisée
– Parodontite modérée généralisée
– Parodontite avancée